Contacter un conseiller

Pas encore client ?

Appelez le 03 28 53 29 73
ou écrivez-nous.

Déjà client ?

Appelez le 09 69 32 20 60
ou écrivez-nous.

News du patrimoine

publiée le
07/07/2017
Marchés-financiers-Bilan-et-Perspectives-2017

Marchés financiers 2017 : bilan et perspectives

Les plus Gan Patrimoine

Que faut-il retenir des événements marquants sur les marchés financiers durant ce 1er semestre 2017 ? Quelles sont les perspectives d'ici la fin de l'année ? Le point avec nos experts.

Actualités des marchés financiers : quel est le bilan du 1er semestre 2017 ?

Depuis le début de l’année, l’environnement de marché est assez porteur, notamment après l’extinction quasi-totale du risque politique en Europe.

Une convergence au sein des pays européens se fait jour, entraînant un changement de perception des marchés sur les perspectives de l’économie européenne.

Outre-Atlantique, les mesures économiques souhaitées par le nouveau pouvoir («Trumponomics») ont été reportées. La volatilité a fortement chuté, tombant même à son plus bas niveau depuis plus de 20 ans.

Seules demeurent des interrogations vis-à-vis de la remontée des actifs dits risqués, aujourd’hui à un niveau élevé.

Du côté des banques centrales, un nouvel enjeu est en train d’apparaître ; celui de la stabilité financière, incitant celles-ci à initier ou poursuivre leur politique de normalisation monétaire.

Côté actions, le CAC 40, après avoir franchi le cap symbolique des 5 000 points, continue sa progression de +5,32 %*.

Du côté de Wall Street, l’indice S&P500 bénéficie également de la reprise économique mondiale avec une progression de 8,09 %*. Même le Japon se redresse (+4,64 %* pour le Nikkei 225).

Côté marchés émergents, certains pays, comme la Chine (+17,11 %** pour le Hang Seng) ou l’Inde (+16,13 %* pour le S&P BSE) font la course en tête.

D’autres, comme la Russie, plombée par un recul de 15,59 %* des prix du pétrole, rencontrent des difficultés (-13,11 %* pour le RTS).

Côté taux, même si la Réserve Fédérale (Fed) a relevé ses taux directeurs à deux reprises au 1er semestre 2017, les niveaux de marchés obligataires souverains atteints au cours du mois de juin restent déconnectés des fondamentaux.

Côté crédit, la classe d’actifs a continué de bénéficier des achats des banques centrales encourageant encore les flux d’investissement tandis que du côté des émetteurs, la demande de crédit ne se tarit pas dans un environnement de taux bas.

 

Quelles sont les perspectives sur les marchés financiers d’ici la fin de l’année ?

Aujourd’hui, les perspectives économiques à court/moyen terme sont emmenées par une dynamique très positive. Longtemps tétanisées par des échéances incertaines, les entreprises recommencent à produire, et à reconstituer leur stock. En outre, davantage immunisées face aux incertitudes, leur horizon s’allonge, et cela quel que soit leur secteur d’activité.

Sur le plan politique, les incertitudes ont été levées après les élections françaises, et les échéances électorales allemandes ne constituent pas un risque majeur.

Cependant, même si des interrogations demeurent, sur le timing des «Trumponomics» ou le réel impact de la baisse du pétrole, l’environnement conjoncturel s’est éclairci à moyen terme.

L’environnement structurel pour sa part reste inchangé et contraint. Changement démographique, hausse des inégalités, niveau élevé de l’endettement public et privé, faible productivité….autant de facteurs qui vont continuer à peser sur le niveau de la croissance à long terme.

Côté actions, l’indice CAC 40 devrait atteindre les 5 500 points en fin d’année (contre 2 500 pour l’indice S&P 500).

Côté taux, en réduisant son bilan à partir de l’automne, la Fed va poursuivre son programme de remontée graduelle des taux. En écartant dans son scénario tout risque déflationniste, la Banque Centrale Européenne (BCE) devrait lui emboîter le pas en réduisant ses achats de titres mensuels.

Nos prévisions s’établissent à 2,80 % pour l’obligation à 10 ans américaine d’ici fin 2017, à 0,9 % pour le Bund allemand et à 1,25 % pour l’OAT française.

Côté crédit, après ce long rallye obligataire, les niveaux de valorisation, commencent toutefois à devenir serrés pour les investisseurs. Quand la BCE annoncera le ralentissement de son programme de rachat d’actifs, nous risquons d’assister à un regain de prudence après l’été.

 

 

Achevé de rédiger le 5 Juillet 2017

*du 30/12/2016 au 30/06/2017

 

 

Lire toutes les news


Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification ou de suppression. Ce droit d'accès s'exerce : - par courrier postal auprès de votre distributeur à l'adresse suivante : Gan Patrimoine - Correspondant Relais Informatique et Libertés - 150 rue d'Athènes - CS 30022 - 59777 Euralille ou par courriel à correspondant.CNIL@ganpatrimoine.fr ; ou par courrier postal au siège de votre assureur à l'adresse suivante : Groupama Gan Vie - Correspondant Relais Informatique et Libertés - 8-10 rue d'Astorg - 75008 Paris. Lire toutes les mentions légales de Gan Patrimoine.

Les solutions
Gan Patrimoine

Après avoir réalisé une analyse précise de votre situation personnelle, de vos placements existants et de vos objectifs, votre conseiller en gestion de patrimoine Gan Patrimoine vous proposera un ensemble de solutions adaptées à vos besoins.

Découvrir le catalogue des solutions
trais Les plus Gan Patrimoine